La photographie culinaire : Travailler avec des passionnés

11 mars 2022

J’aime particulièrement la photographie culinaire car elle offre la possibilité de jouer avec un nombre incalculable de textures et de couleurs. Une autre chose que je trouve intéressante, c’est de travailler avec des chefs/cheffes passionnés/ées. Ils/elles ont le souci du détail et sont tout aussi passionnés/ées que moi.

Il y a quelque temps, le Tribeca à Lausanne et sa cheffe Fanny m’accueillaient pour me faire découvrir leur carte pour la saison d’hiver et la photographier. On a eu le droit à un mélange de teintes hivernales, du gratin de courge et ses oignons confits, de la raviole de faisan accompagnée de bolets ou encore une sélection de poissons du lac avec sa bisque avec une rouille subtilement relevée.

Lorsque je travaille avec des chefs/cheffes, je trouve toujours intéressant de partager avec eux et de parler de leur façon de créer, de s’organiser, de leurs sources d’inspiration. C’est toujours stimulant de partager avec des gens créatifs qui ont poussé leur art à ses limites. Grâce à la photographie culinaire je peux figer dans le temps leurs créations éphémères.

Vous pouvez retrouver le reste de mon travail sur Instagram ou encore Linkedin.